JO - Rugby à 7 : Habana ira-t-il à Rio ? 24ème journée de Top 14
/Le nouveau président de la World Rugby, Bill Beaumont, a beaucoup de chantiers à régler

6 Nations : Vers un changement de dates après 2019 ?

samedi 23 septembre 2017 - samedi 23 septembre 2017
Le nouveau président de la World Rugby, Bill Beaumont, a beaucoup de chantiers à régler
RugbyClubs


L'Anglais Bill Beaumont a été élu à l'unanimité à la présidence de la World Rugby hier mercredi. L'ancien international (41 sélections avec le XV de la Rose.et les Lions Britanniques) succède au Français Bernard Lapasset, qui a décidé de se consacrer à la candidature de Paris pour les Jeux de 2024. Un sacré défi pour celui qui avait élu en 2007 puis réélu en 2011. Mais son successeur ne va pas non plus de tourner les pouces alors que l'uniformisation du calendrier international est sur toutes les bouche.

La nouvelle "guerre" Nord-Sud

A l'heure actuelle, aucun test-match n'est programmé après 2019. Une date qui verra également de nombreux contrats de diffusion et de sponsoring se terminer. L'Anglais y voit donc une opportunité de régler certains problèmes alors que la Fédération néo-zélandaise aurait menacé de négocier elle-même ses matches après 2020. L'idée d'un calendrier uniformisé entre le Nord et le Sud a souvent été évoquée, mais cela va passer par des compromis.

"Le rugby a sans aucun doute changé, et il faut que ça continue. Il faut être prêt à envisager la question. Cela pourrait bien être une solution. Mais tout le monde doit être concerné."

Du côté de l'hémisphère Sud, on verrait d'un très bon oeil que le 6 Nations se termine en mai et non en mars afin que la tournée d'été se déroule en juillet au lieu de juin. La saison de Super Rugby serait donc interrompue par les matches internationaux. Mais le patron du Tournoi, John Feehan, ne souhaite pas entendre parler du changement de dates ni de format en référence à la mise en place d'un système de relégation-promotion. Elu à la vice-présidence, l'Argentin Agustin Pichot, a d'ailleurs révélé via l'Irishtimes que les Pumas, dont une majeure partie des joueurs évoluaient en France, avaient frappé à la porte du 6 Nations avant de rejoindre le Rugby Championship. Mais on leur avait signifié que c'était impossible. Bill Beaumont va avoir du pain sur la planche.

Source : lerugbynistere.fr

 

 

Actualités associées

La demande en mariage insolite d'un joueur de rugby
Les présidents de 1ère Série
Les présidents d'Honneur
Les présidents de Fédérale 2