Une saison dans la peau d'un international français... Les véritables raisons de l'agonie du Rugby Français

Bienvenue à la "Hooouuuu Arena"

dimanche 17 décembre 2017 - dimanche 17 décembre 2017
RugbyClubs

 

Tout à commencé dans la semaine quand un sms est arrivé :

"Ca te dis d'aller voir France / Japon ?"

Bah oui pourquoi pas ? La U arena ça doit être vu au moins une fois de l'intérieur. 

On est pris entre deux sentiments, soit on va se refaire la cerise contre les japonais, soit on va définitivement s'enterrer.

Ce que nous avons aimé :

Le son et un ensemble de jeux de lumières pour accueillir les deux équipes, des jets de flammes font monter la pression. le spectacle est vraiment très sympa. Les organisateurs ont mis les moyens. Un mini Principalitty Stadium de Cardiff !

Ca nous a fait bizarre de voir les deux nations s'aligner sur la ligne des 40 pour les hymnes, mais bon passons ce détail.

Lire aussi :

Nous avons passé un an avec un international français

Le match commence, mais c'est quoi ces japonais ??? Ils sortent d'où ? Ils sont partout. Durant 80 minutes ils ont dominé la France sur toutes les phases de conquête. Intraitrables en touche et dans les rucks, ils ont juste cédé sur une mêlée durant laquelle ils ont été pénalisés.

"On s'fait chier... on s'fait chier... on s'fait chier"

Ils nous ont impressionné ces japonais ! Mais avouez qu'on ne les attendait pas à un tel niveau. Il nous ont fait reculer sur les impacts sur chacune de leurs attaques, et en défense ils nous ont étouffé. Nul doute que s'ils continuent sur cette dynamique, ils seront une des attractions de la prochaine Coupe du Monde. Ah oui c'est chez eux en plus...

 

Ce que nous n'avons pas aimé :

L'équipe de France ? Bof on va laisser les grands journaux français parler de notre traversée du désert, depuis 2007 on a fait un quart du chemin parcouru par Moïse et ses copains. Mais ce que nous avons detesté, c'est la découverte de nouveaux "chants de supporters", on vous laisse juges.

 

 

Lorsque nous avons entendu les "Remboursez... remboursez", on s'est demandé comment ils allaient procéder à la fédé pour rembourser toutes les invitations ?

Un public des grands soirs qui après avoir hué les joueurs qui sortaient pour être remplacés se sont mis à plier leurs invitations pour en faire des avions. Tandis que les japonais pilonnaient nos lignes défensives dans les 5 mètres, les encouragements allaient au mini B52 qui pénait à franchir la ligne des 22. 

 

La nouvelle tendance des supporters :

La Ola, "Allez les bleus", encore 3 ou 4 Olas, une Marseillaise... ça doit être fatiguant, et puis c'est vu et revu. Le lancer d'avion est promis à un bel avenir...

Le scandale : 

Un soigneur japonais a osé retirer un des ces planeurs échoué sur le terrain, ce qui lui a valu une bronca extraordinaire, non il a osé ce voyou ? Et là aussi on s'est posé la question, le public de ce soir etait il là parce que les invitations ont pululé cette semaine, ou c'est parce qu'il se faisait vraiment chier ? (désolé on n'a pas d'autre mot donc on reprend celui du public).

Quand on se dit que le meeting aérien amateur passionne plus une foule venue voir un match international de Rugby... c'est vraiment que celui ci va extrêment mal. 

On vient d'obtenir l'organisation de la Coupe du Monde 2023, et après nous avoir banané sur le terrain ils doivent bien se foutre de nous en Afrique du Sud ce soir...

Ce que nous avons vu ce soir est a mettre dans le même panier que ceux qui ont sifflé le haka au Stade de France... Tous les supporters de Rugby ne sont pas comme ça... bien heureusement.  Mais il était temps que cette tournée se termine, autant sur le terrain que dans les gradins.

Bienvenue à la Hooooouuuuu Arena. 

Bravo aux japonais pour leur beau match. Et on espère sincèrement que le XV de France va se sortir de ce pétrin. Et plus que jamais :

Allez les bleus !!!

Bonne soirée, rentrez bien chez vous et à bientôt.

 

Si nos articles vous plaisent, nous vous remercions de bien vouloir partager le lien, et de ne pas piller nos lignes en copier coller.

Article L335-2 du Code de la propriété intellectuelle

Actualités associées

Les véritables raisons de l'agonie du Rugby Français
Une saison dans la peau d'un international français...
Une saison dans la peau d'un international français...
Non mais ils ont craqué au Biarritz Olympique !