Toutes les infos Rugby dans ton Messenger Facebook Pourquoi devrait on se laisser tenter par un sélectionneur étranger ?

L'entraineur Néo Zélandais s'en prend à l'arbitre Luke Pearce et au World Rugby

dimanche 17 décembre 2017 - dimanche 17 décembre 2017
RugbyClubs

 

Steve Hansen a lancé un pavé dans la mare à propos de l'influence des écrans géants dans le jeu courant et les décisions arbitrales qui en découlent, trois ans après l'avoir déjà décrit comme un fléau sur le rugby international.

L'entraîneur des All Blacks a été exaspéré par le nombre de décisions clés qui ont été prises contre lui lors des dernières minutes de la victoire 28-23 sur la sélection française à Lyon.

Le jeune arbitre anglais, Luke Pearce, a semblé être influencé par l'équipe de France ou par le public bouillonant pour regarder sur l'écran géant les fautes néo-zélandaises.

 

Selon le technicien néo zélandais, l'exemple le plus flagrant serait lorsque l'écran géant a montré à plusieurs reprises un, je cite, "incident controversé" impliquant le pilier Atu Moli alors que son coéquipier des All Blacks, Richie Mo'unga, était en train de tenter une pénalité.

Hansen a déclaré que ce type d'action a effectivement confié le contrôle des matches aux diffuseurs, qui mettront inévitablement en évidence les incidents qui favorisent les équipes à domicile. 

L'écran géant a attiré l'attention de Pearce, qui a finalement renversé la décision de sanction. Vous ne devez pas être handicapé par ce qu'il diffuse ou ne diffuse pas. C'est l'arbitre vidéo qui doit être seul juge envers l'arbitre de champ. Si vous continuez à choisir les images que vous voulez montrer sur grand écran et que la foule commence à gronder, automatiquement vous obtiendrez des décisions inversées.

Hansen a souligné le problème deux fois par le passé.

 

 

Hebergeur d'image

Clique sur lHK Protect pour plus d'informations sur les protège dents sur mesure !

 

L'Afrique du Sud a été bénéficiaires de l'écran géant lors d'une victoire à Johannesburg. Et l'Angleterre est passée près de renverser les All Blacks à Twickenham à cause de quelques décisions clés.

"Ils ne montrent que ce qu'ils veulent et je trouve cela injuste pour l'équipe qui n'a pas les faveurs du réalisateurde la chaine télévisée locale."

Autres infos

Un entraineur étranger pour le XV de France ?

En fait il n'a pas si tort que ça le père Hansen, c'est un peu l'image qu'on aurait en match amateur d'un remplaçant qui fait la touche, qui a un moment verra un en avant des adversaires et qui va bondir en levant le drapeau... mais lorsqu'il s'agira d'un coéquipier, il sifflotera sur son bord de touche. On s'imagine bien le réalisateur de la BBC passer en boucle une claque française sur un joueur anglais, mais ne pas trop s'attarder sur du jeu deloyal en sens inverse.

 

Ca va être sympa les arbitrages vidéos à la U Arena

 

Mais pour en revenir au coach néo zélandais, on ne l'a pas trop entendu s'exprimer sur ce qu'il s'est passé à la 14e minute, lorsque Marco Taleigne a été victime d’un plaquage haut du néo-zélandais, Patrick Tuipulotu. KO, il a été sorti immédiatement du terrain pour être pris en charge, vraisemblablement victime d'une commotion cérébrale, il fut contraint de quitter les Bleus. Si Monsieur Pearce avait vraiment été come le pense Hansen, il aurait du sortir un carton rouge à Tuipulotu. Le règlement est clair.

Attention, nous sommes entièrement conscients que l'arbitrage est une activité plus que difficile et que nous n'aurions pas fait mieux que Monsieur Pearce. 

 

En gros Monsieur Hansen, ce qui est votre vérité peut devenir celle des autres, et les All Blacks ne pourraient probablement plus se permettre les largesses dont ils jouissent depuis de nombreuses années. "Heureusement" que Richie MacCaw est à la retraite.

 

Toute l'info du Rugby sur ton Facebook Messenger ?

Clique ici

Hebergeur d'image

 

 

Actualités associées

Les véritables raisons de l'agonie du Rugby Français
Bienvenue à la "Hooouuuu Arena"
Une saison dans la peau d'un international français...
Une saison dans la peau d'un international français...