World Rugby : Encore des nouvelles règles ! Toutes les infos Rugby dans ton Messenger Facebook
/La guerre des budgets est déclarée

Top14 : L'argent est il la gangrène du Rugby ?

samedi 21 octobre 2017 - samedi 21 octobre 2017
La guerre des budgets est déclarée
RugbyClubs

 

Quand j'étais adolescent, j'habitais dans une petite ville de Corrèze de 3500 habitant. Au milieu des années 90, chaque été se déroulaient "Les Rencontres de l'Ovalie". Et sur notre petit terrain champêtre, des équipes comme le Stade Toulousain, Clermont, Aurillac, Narbonne, Brive, Toulon et bien d'autres encore venaient se préparer à la nouvelle saison qui arrivait. Je vous dis pas les belles affiches qu'il y avait certains soirs de Juilllet et Aout. 

A cette époque, je me souviens, les joueurs et entraineurs du Stade Toulousain étaient logés à l'internat du lycée (Aujourd'hui c'est SPA et golf minimum), tous les joueurs de Toulon étaient apparus entièrement nus à la piscine municipale après les heures d'ouverture au public, et cela juste à coté du parking du supermarché sous les yeux ébahis de ces dames qui rangeaient leurs courses dans le coffre de la voiture... heureusement qu'il n'y avait pas Facebook, Instagram ou Twitter à ce moment là.

Est ce que tout cela serait possible aujourd'hui ???

Non surement pas. mais laissons Michel Serres de l'Académie Française et Pierre Chollet (Mairie d'Agen) vous parler de ce qu'ils pensent du Rugby d'aujourd'hui, et plus précisemment du Top14...

 

"Ne soyez pas les courtisans des puissants. Ne traitez pas les petits clubs avec mépris et veillez dans vos commentaires à ne pas sceller leur destin avant qu ils n’aient pu le jouer !"

 

L’esprit du rugby

 

Le rugby vire mal : embourbé dans quelques affaires de dirigeants, plombé par les résultats insuffisants de l’équipe de France et un nombre de licenciés en baisse, son Top 14 est atteint d'un nouveau fléau : il perd tout piment de surprise et d’imprévu ! La messe est dite avant même d’avoir été célébrée. Toute la planète Rugby s’accorde sur le même pronostic pour cette saison 2017/2018 : le champion de France le restera, les promus redescendront, classement des budgets oblige ! Et chacun de répéter à l’envie la même prophétie...  Les investissements financiers des grandes entreprises et des mécènes imposent leur loi, la loi des chiffres et du budget : la loi de l’avoir est devenue règle d‘or du rugby, bien plus que celle de l’en avant. Or un top 14 des budgets risque d’être fatal pour le rugby. 

Journalistes vous avez là un grand rôle à jouer

Outre le fait que le remplissage des stades et l’audimat risqueraient de chuter par manque d’intérêt pour une compétition où tout est joué d’avance, ce serait modifier l’ADN même de ce sport : car le rugby c’est le sport de l’imprevu :  Il est le seul sport collectif où le ballon n‘est pas rond. Par là, il nous enseigne que la vie n’est pas totalement sous contrôle. Ce rebond imprévisible remet sans cesse de l‘aléatoire dans le match ; rien n’est maitrisé car le ballon est ovale ! De plus ce sport qui permet à toutes les mensurations de trouver leur place dans l’équipe, autorise ses supporters à espérer que grâce à ses règles subtiles, le petit malin puisse se jouer du grand costaud, que les plus motivés, unis collectivement, imposent leurs loi à ceux qui le sont moins, peut être anesthésiés par leur salaires ou déracinés, trop loin de chez eux...  Il faut  que chacun ait dans ce Top 14 sa place et potentiellement sa chance. Laissez nous croire que ce sport permet encore de pouvoir s’extraire de la seule loi de l’argent !

La suite juste en dessous de la publicité de notre partenaire :

 

Saviez vous que votre protèges dents ne vous sert à rien ?www.hkprotect.com

10% de réduction : RC2107

 

 

Instaurer un "coéfficient budget"

Ne soyez pas les courtisans des puissants. Ne traitez pas les petits clubs avec mépris et veillez dans vos commentaires à ne pas sceller leur destin avant qu ils n’aient pu le jouer ! Les petits clubs ne sont petits que par leur budget. Ils portent haut ce qu’ils peuvent et à défaut d’un portefeuille ventru, exaltent les vertus premières et gratuites du rugby qui sont leur seule vraie richesse : le courage de l’affrontement direct , la connaissance de la règle, le respect de l’autorité arbitrale et de l’adversaire, l’apprentissage de la dynamique collective, la beauté du défi physique majeur dans la maitrise de soi. Soyez bienveillants avec ceux qui entrent dans cette arène parfois comme David partant affronter Goliath et laissez nous espérer à chaque match que le frêle David puisse vaincre. Reconnaissez enfin leur courage et leur mérite de défier les titans achetés par les plus fortunés. Vous permettrez ainsi à leurs supporteurs et aux amoureux du rugby de France et de Navarre de retrouver leur fierté. 

La règle des budgets est preignante et peut être faut-il réfléchir à pondérer le résultat final par un coefficient “ budget“, sur le même principe que le handicap du golf. Il en va de la capacité de ce sport à garder son âme et permettre de faire jouer ensemble des équipes diverses et respectueuses les unes des autres : supprimer sa capacité à nous surprendre  serait faire de notre rugby un SGM , un Sport Génétiquement Modifié...

 

Les auteurs

 

Pierre Chollet (1er Adjoint au Maire d'Agen)

 

Michel Serres (Académie Française)

 

N'hésitez pas à vous prononcer ci dessous au lieu de le faire sur Facebook.